Dimanche, 23 Juillet 2017
Latest news
Main » Macron se donne 24 heures supplémentaires — Gouvernement

Macron se donne 24 heures supplémentaires — Gouvernement

17 Mai 2017

Le sénateur-maire de Woippy, et président de Les Républicains en Moselle, était sur France Bleu Lorraine ce mardi 16 mai, pour commenter la nomination du juppéiste Edouard Philippe au poste de Premier Ministre.

Mais cette nomination a aussi ravivé les tensions internes chez Les Républicains.

Si Cazeneuve se revendique de gauche, Édouard Philippe n'a pas craint de dire qu'il était " un homme de droite ". Mais "je n'ai pas du tout vocation à quitter Les Républicains", expliquait le 3 mai au Figaro M. Philippe pour qui à droite, "tout le monde préfère dire +on fait la tortue jusqu'aux législatives, on a une chance de gagner+". Il n'a pas répondu à la question de savoir s'il quittait LR. Il a dit vouloir s'inspirer en la matière de son expérience de maire: "Les maires sont très souvent dans cette logique " de rassemblement au-delà des partis, a défendu le Premier ministre.

M. Philippe a aussi travaillé comme directeur des affaires publiques du groupe nucléaire français Areva entre 2007 et 2010. Il a été élu député de Seine-Maritime en 2012.

Enfin, selon ce même sondage, 71% des personnes interrogées souhaitent que des personnalités du Centre intègrent le gouvernement d'Edouard Philippe, 63% pensent de même pour des personnalités de droite et 62% de gauche. En 1995, alors qu'il vient d'intégrer l'Ecole Nationale d'administration, Edouard Philippe part en stage pour quelques mois à la préfecture de l'Aude.

Dès la nomination à Matignon du Premier Ministre LR, plusieurs élus LR et UDI ont réagi, tels que Benoist Apparu, Gérald Darmanin, Thierry Solère, Franck Riester, Arnaud Robinet, Christophe Béchu, Dominique Bussereau, Fabienne Keller, Christian Estrosi, Jean-Luc Moudenc puis Nathalie Kosciusko-Morizet et Jean-Louis Borloo.

Selon Mediapart, le nouveau Premier ministre aurait par ailleurs écopé d'un blâme de la part de la HATVP pour avoir refusé de fournir des précisions dans sa déclaration de patrimoine en 2014.

De retour de Berlin, son premier déplacement officiel à l'étranger, Emmanuel Macron et son premier ministre devaient discuter mardi de la nouvelle équipe gouvernementale et de son équilibre politique visant à rassembler avant la bataille des législatives de juin.

Le maire de Leucate comme l'ancien préfet nous ont tous deux assurés être certains qu'Edouard Philippe avait toutes les qualités d'un homme d'Etat. Plutôt que les anathèmes, les caricatures, les exclusions, nous demandons solennellement à notre famille politique d'être à la hauteur de la situation de notre pays et de l'attente des Français qui, au lendemain de l'élection d'Emmanuel Macron attendent de nous d'être au rendez-vous de l'intérêt général.

À droite, le secrétaire général de LR, Bernard Accoyer, a évoqué "une décision individuelle" de M. Philippe et non pas "un accord politique". Il fait la connaissance d'Emmanuel Macron en 2011 lors d'un diner.

Un nombre de ministères réservés à la droite?

Macron se donne 24 heures supplémentaires — Gouvernement