Dimanche, 23 Juillet 2017
Latest news
Main » Nicolas Hulot promet une fermeture de la centrale nucléaire "après concertation" — Fessenheim

Nicolas Hulot promet une fermeture de la centrale nucléaire "après concertation" — Fessenheim

19 Mai 2017

" EDF est désireux, dans le cadre de la politique que le nouveau gouvernement va déployer, de jouer tout son rôle pour être un acteur engagé dans la transition énergétique", a déclaré Jean-Bernard Lévy, interrogé par un actionnaire sur la nomination de M. Hulot. Objectif: étudier les autres options possibles pour sortir de l'enlisement.

Depuis, le couple exécutif a décidé de nommer l'emblématique Nicolas Hulot à la tête d'un grand ministère de la Transition écologique et solidaire, avec rang de ministre d'Etat, n° 3 du gouvernement dans l'ordre protocolaire. A la place, il met en route le "Pacte écologique" qui sera signé par les principaux candidats, dont notamment Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal, François Bayrou, Marie-George Buffet et Dominique Voynet.

"Le député de l'Eure, candidat malheureux à la primaire de la droite fin 2016, avait critiqué à plusieurs reprises ces derniers mois le candidat d'En Marche!, l'accusant de dire " tout et son contraire ".

L'ardent défenseur de l'environnement n'aurait jamais accepté un tel poste sans de solides garanties, sous peine d'une rapide démission dans les semaines à venir. En clair, le projet en lui-même pourrait être remis en question et l'optimisation de l'actuel aéroport Nantes-Atlantique, l'argument phare des opposants, pourrait finalement revenir à l'ordre du jour. Depuis, et après de nombreux rebondissements judiciaires, le dossier est enlisé. Nicolas Hulot "doit appliquer la feuille de route" édictée par le président Emmanuel Macron, poursuit-il.

Image de synthèse du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes.

Pourtant, Emmanuel Macron s'était autrefois prononcé pour le maintien du projet. J'espère qu'il aura une marge de manœuvre nécessaire afin qu'une réelle étude soit enfin menée en toute transparence et toute indépendance. L'ancien présentateur télé aurait obtenu des garanties en échange de son entrée au gouvernement. Opposé au projet, il l'a toujours été, considérant que cet aéroport ne pouvait se réaliser sur les bases posées. Le quotidien régional va plus loin, avec ce titre: "Hulot a-t-il dealé l'abandon en échange d'un ministère?". Il porte en lui les racines de la discorde. L'enjeu que représente Notre-Dame-des-Landes, c'est celui de la lutte contre le gaspillage des terres, de l'arrêt des infrastructures stimulant les émissions de gaz à effet de serre, du renouveau d'une agriculture paysanne et écologique, créatrice d'emplois.

Pour Emmanuel Macron, en mal de crédibilité sur les questions environnementales, c'est un sacré coup effectivement. "Pour l'instant je suis dans l'état d'esprit d'y croire", a-t-il déclaré. Le nucléaire, on ne peut pas s'en passer demain matin. Un gouvernement qui va rechercher sa légitimé lors des législatives pour mener une politique qui s'annonce libérale. Macron lui a dit: 'Ne perds pas ton temps avec Notre-Dame-des-Landes, tu as mieux à faire.

Nicolas Hulot promet une fermeture de la centrale nucléaire