Lundi, 21 Août 2017
Latest news
Main » Le premier gouvernement du président Emmanuel Macron dévoilé

Le premier gouvernement du président Emmanuel Macron dévoilé

21 Mai 2017

Pas sûr, tant il paraît idéologiquement éloigné d'Emmanuel Macron.

Le nouveau président français Emmanuel Macron a dévoilé hier son premier gouvernement, une équipe de rupture marquée par une stricte parité hommes-femmes et un panachage politique intégrant des personnalités de gauche, de droite, du centre et de la société civile. Il panache des responsables de droite, de gauche, du centre et de la société civile.

Nommé ministre de l'Intérieur et numéro 2 du gouvernement avec le statut de ministre d'État, Gérard Collomb a annoncé ce mercredi, lors de la passation des pouvoirs avec son prédécesseur, Matthias Fekl, qu'il allait abandonner avec "un pincement au cœur" la mairie de Lyon et la présidence de la métropole lyonnaise.

Un mois avant d'être élu, Macron avait pour sa part formulé son souhait de "ne pas faire un gouvernement avec les états-majors des partis politiques" et que celui-ci soit "composé d'une quinzaine de ministres tout au plus, qui seront d'abord choisis pour leurs qualités et pour leur expérience [.] pas pour leur supposé poids politique".

Les quatre ministères régaliens ont été dévolus à deux socialistes - Jean-Yves Le Drian, l'un des deux rescapés du quinquennat de François Hollande, qui passe de la Défense à l'Europe et aux Affaires étrangère, et Gérard Collomb, "marcheur" de la première heure, qui prend l'Intérieur - et à deux centristes - François Bayrou à la Justice, et Sylvie Goulard aux Armées.

Jacques Mézard, 69 ans: ministre de l'agriculture et de l'alimentation.

Gérald Darmanin, soutien d'Alain Juppé, récupère le ministère de l'Action et des comptes publics tandis que Marielle de Sarnez, proche de François Bayrou, devient ministre chargée des Affaires européennes. La jeune garde d'En marche n'est pas non plus oubliée, avec la promotion éclair comme secrétaire d'Etat de Marlène Schiappa ou de Mounir Mahjoubi, conseiller numérique pendant la campagne.

Frédérique Vidal, 53 ans: enseignement supérieur.

"Emmanuel Macron préside jeudi à 11 h son premier Conseil des ministres, l'occasion de fixer le cap de son quinquennat face à un gouvernement qu'il veut " collégial ", " collectif " et à l'image de la recomposition politique lancée pour les législatives. Muriel Penicaud est nommée ministre du Travail. En effet, la présidente de la La Régie autonome des transports parisiens (RATP), Elisabeth Borne, a accepté le poste de ministre d'Etat chargé des transports.

Agnès Buzyn, 54 ans: ministre des solidarités et de la santé. En définitive, c'est un "simple" secrétariat d'État à l'Égalité des femmes et des hommes qui a vu le jour ce mercredi.

L'ancienne championne d'escrime Laura Flessel est, elle, nommée ministre des Sports. Ils sont en revanche des spécialistes dans leur domaine, comme l'éditrice Françoise Nyssen à la Culture. Ce travailleur acharné a visité 64 pays ces cinq dernières années pour y développer ce qui était déjà une diplomatie de la France, mais militaire.

A leurs côtés, Christophe Castaner, figure de proue de la campagne d'Emmanuel Macron sera le porte-parole du gouvernement.

Sophie Cluzel: Secrétaire d'Etat, en charge des personnes handicapées.

Le premier gouvernement du président Emmanuel Macron dévoilé