Mercredi, 14 Novembre 2018
Latest news
Main » Johann Zarco a pris une nouvelle dimension

Johann Zarco a pris une nouvelle dimension

22 Mai 2017

L'Espagnol Maverick Vinales (Yamaha) a remporté le Grand Prix de France, ce dimanche en profitant de la chute de l'octuple champion du monde, l'Italien Valentino Rossi (Yamaha) dans le dernier tour. Malgré tout, Valentino Rossi reste en tête mais avec deux petits points d'avance sur son coéquipier (Maverick Vinales), Marc Marquez pointe lui à 4 points et Dani Pedrosa à 10 points. Enfin Dani Pedrosa (Honda N°26) pointé 7e en début de course, termine sur la dernière place du podium à plus de 7 secondes du vainqueur!

Le malheur des uns fait le bonheur des autres: Johann Zarco monte sur son premier podium en Moto GP. Certes, il n'a pas gagné sa première course en MotoGP mais plus personne ne le considère comme un simple animateur des Grands Prix.

"C'est juste fantastique, cette deuxième place devant tout ce public est incroyable". Le pilote Monster Yamaha Tech3 s'accroche. "Il était plus rapide, mais j'ai réussi à tenir". Logiquement, le septuple champion du monde Moto GP le dépasse, encore une fois au bout de la ligne droite des stands, à six tours du terme.

Quel grand prix de folie!

Le Français Johann Zarco, actuel 6e du championnat MotoGP a prolongé son contrat d'une saison avec l'écurie française Tech3 jusqu'en 2018 a annoncé son équipe jeudi. "C'était génial. J'ai eu dans l'esprit un salto, mais je voulais vraiment le réserver à la victoire, donc ça m'obligera à continuer de pousser à la limite pour continuer de grandir", sourit Johann Zarco. Enfin, il ne faut pas remonter très loin, au Qatar en ouverture de la saison pour voir Zarco en tête d'un MotoGP. Mieux il menace maintenant Marc Marquez ( Honda N°93) qui a chuté. Le Cannois avait fait une partie du chemin samedi, en décrochant une place en première ligne (troisième) sur la grille de départ. Autrement dit, la pression était forte ses épaules pour ce cinquième rendez-vous, un aspect impossible à dissocier de sa chute survenue dans les "Esses Bleus" au dernier tour. "J'étais attendu et j'ai bien rempli le contrat".

Johann Zarco a pris une nouvelle dimension