Vendredi, 14 Décembre 2018
Latest news
Main » Elon Musk cesse de conseiller Donald Trump

Elon Musk cesse de conseiller Donald Trump

03 Juin 2017

Certains états se retrouvent même engagés à contre-temps dans une décision personnelle. Selon lui, cette décision signe la fin du "siècle américain" et de son implication sur la scène internationale en matière de climat. "J'irai rencontrer (...) des hommes, des femmes qui (...) demeurent nos alliés, nous allons créer avec eux un axe de travail", a-t-il expliqué. "Seulement moi peux y arriver". Trop cher dit le président américain. "Le président américain remet en cause l'accord de Paris de manière radicale et provocatrice, mais il n'empêchera en rien sa mise en oeuvre par les villes".

Il a ajouté que les pays qui maintiennent leur engagement envers l'entente environnementale conclue en 2015 récolteront "les bénéfices en matière d'emplois et d'industries créés", ajoutant que les États-Unis devraient se retrouver à l'avant-plan d'un tel effort. Or, selon le célèbre journal, le revirement du président, influencé par ses conseillers les plus durs et notamment Steve Bannon, serait également dû à la poignée de main qu'il a échangé avec Emmanuel Macron lors du sommet de l'Otan à Bruxelles.

"Wherever we live, whoever we are, we all share the same responsibility: make our planet great again".

Le rabbin Jonah Dov Pesner, directeur du Centre d'action religieuse du Judaïsme réformé, a émis un communiqué au nom de son mouvement affirmant que cette annonce est 'une fuite de responsabilité' face à la nécessité de s'attaquer au changement climatique mondial et qu'elle est à la fois " physiquement dangereuse et moralement répréhensible ". Les gouverneurs des Etats démocrates de New York, de Washington et de la Californie ont, d'ailleurs, mis en place une alliance pour le climat afin d'atteindre à leur niveau l'objectif de réduction de 26 à 28% des émissions de gaz à effet serre, d'ici 2030 par rapport à 2005 que s'est fixé le pays dans le cadre de l'accord.

Pour ce faire, la France se doit d'être exemplaire.

Le comédien invite la population à continuer de se battre pour assurer un meilleur avenir pour les générations futures.

La mairesse de Paris, Anne Hidalgo, y est même allée d'une initiative toute en lumière en éclairant l'hôtel de ville en vert pour bien marquer le coup.

Le Français Laurent Fabius, qui avait présidé la COP21 à Paris, a pour sa part dénoncé 'une faute honteuse et une erreur majeure', soutenue par 'un lot de mensonges'. "Il a une arrogance extraordinaire ce Monsieur Trump". C'est "un boulet aux pieds des Etats-Unis", a-t-il dit à ce sujet.

"Affichant sa volonté de négocier un " nouvel accord " ou de renégocier l'accord existant, Donald Trump, élu sur la promesse de " L'Amérique d'abord ", est resté extrêmement évasif sur les engagements que les Etats-Unis seraient prêts à prendre.

Elon Musk cesse de conseiller Donald Trump