Vendredi, 17 Novembre 2017
Latest news
Main » Un Google Home Mini pour rivaliser avec les Echo d'Amazon ?

Un Google Home Mini pour rivaliser avec les Echo d'Amazon ?

07 Octobre 2017

La firme de Mountain View a présenté deux nouveaux smartphone, un casque VR, un ordinateur, mais aussi une caméra autonome, un Google Home Max et Mini, et des écouteurs sans fil.

La bataille des enceintes connectées peut commencer.

En admettant que Home Mini est une réponse à l'Echo Dot d'Amazon, Google Home Max, lui, nous apparaît comme un concurrent assumé du HomePod d'Apple, présenté le 5 juin dernier à la WWDC.

Véritable surprise de la conférence Pixel, la Google Clips est une toute petite caméra capable de capturer en vidéo, ou de prendre des photos, les moments de bonheur en famille que vous oubliez d'immortaliser.

Dans sa version mini, Google Home pourrait accueillir rapidement les fonctionnalités innovantes annoncées par le géant californien à destination du jeune public: une meilleure compréhension de la voix des enfants, des cours et des contenus réalisés en partenariat avec les studios Disney. La vision des géants américains, c'est une maison connectée avec du son - et surtout un assistant - partout. La personnalisation est au centre des préoccupations de Google.

Enfin, la célèbre entreprise intègre Voice Match, un système de reconnaissance vocale personnalisée permettant d'enregistrer plusieurs profils sur une seule enceinte. C'est ce que fait Sonos qui a annoncé mercredi One, une enceinte embarquant l'assistant intelligent d'Amazon. Pratique pour éviter de hurler.

Attendu pour le 19 octobre aux États-Unis et en France, l'appareil sera proposé à 49 € chez nous.

L'intérieur de Google Home Max. Et c'est bien dommage. L'enceinte est capable de produire un son 20 fois plus puissant que la version standard de Google Home. Les dix journalistes technos dans la salle ont presque remué leurs hanches sur Feel it still de Portugal the Man. Cette version Max sera proposée au prix de 399 dollars aux Etats-Unis et ne sortira qu'en 2018 dans le reste du monde. Mais la démonstration était globalement séduisante. Celle-ci analyse l'environnement dans lequel l'enceinte se trouve pour délivrer une qualité de son la plus optimale, comme l'HomePod d'Apple. Il s'affiche rectangulaire quand Google Home est cylindrique et peut être posé aussi bien verticalement qu'horizontalement. Grâce à ces deux nouveautés, Google ne se contentera plus de proposer un assistant domestique, mais une gamme complète, espérant répondre aux besoins et au budget de chaque type d'utilisateur. A 800 dollars, il s'agit clairement d'un luxe pour audiophile.

Un Google Home Mini pour rivaliser avec les Echo d'Amazon ?