Vendredi, 20 Juillet 2018
Latest news
Main » Mondial 2018 : EDF, Sampaoli répond à Deschamps pour Messi

Mondial 2018 : EDF, Sampaoli répond à Deschamps pour Messi

30 Juin 2018

L'équipe de France a renversé l'Argentine (4-3) au terme d'un huitième de finale aussi fou que spectaculaire, samedi à Kazan.

Pavard: 7/10. Sa reprise de volée magique l'a libéré d'un match jusque-là timide. Mais l'homme du match n'est autre que Kylian Mbappé, qui a clairement volé la vedette à Lionel Messi. Alors, j'espère du fond du cœur que ça se passera bien pour eux, même si on connaît le destin de ces matches extrêmes: à la fin, il y aura les très heureux et les très malheureux... Depuis leur défaite contre les futurs Champions du monde en 1978, ils sont tout simplement invaincus avec trois victoires contre le Brésil (1986, 1998, 2006), une contre le Paraguay (1998) et quatre matchs nuls. L'équipe de France, sortie première de sa poule sans la moindre défaite, a réussi comptablement sa première partie de Mondial. Ce France - Argentine, particulièrement prolifique, est par ailleurs le premier match couperet depuis 1986 impliquant deux équipes à au moins trois buts. Sur un ballon bien décalé par Olivier Giroud, il a conclu du droit une contre-attaque explosive de l'équipe de France (68e). On peut se rater défensivement et se rattraper dans la foulée. "C'est l'un des candidats au titre", déclare-t-il. Comment stopper Messi? "Je ne pense pas que quelqu'un sur cette Terre puisse trouver le remède".

Côté Albiceleste, il semblerait qu'Armani se soit gagné la place de titulaire après avoir débuté ce Mondial en tant que remplaçant, et on devrait ainsi le retrouver dès le coup d'envoi. Kanté l'a étouffé, sur ses talons en permanence. Ce crochet au lieu de frapper comme une mule sur un ballon qui traîne en pleine surface, alors qu'il y a huit joueurs au mètre carré, il faut avoir du sang froid pour le faire.

Devant, c'est l'attaquant Antoine Griezmann qui va devoir relever la tête. Les 65 minutes jouées contre le Danemark (0-0) lui ont fait du bien, parce qu'il avait besoin d'enchaîner pour prendre le rythme. "Il fait tout pour que ce soit le cas", a assuré Didier Deschamps.

Un match époustoufflant qu'il a débuté par un rush amenant le coup-franc frappé sur la barre par Griezmann. Son activité à la récupération et sa lecture du jeu ont de nouveau été précieuses, surtout lors des temps forts adverses en fin de première période et au retour des vestiaires. C'est peu probable. Les supporters ont chanté à sa gloire une dernière fois au coup de sifflet final. Il est remarquable que Lionel Messi ne se soit jamais distingué aux cours des rencontres contre le club russe.

Mondial 2018 : EDF, Sampaoli répond à Deschamps pour Messi