Mercredi, 20 Février 2019
Latest news
Main » Novak Djokovic, la preuve par sept — Open d'Australie

Novak Djokovic, la preuve par sept — Open d'Australie

31 Janvier 2019

Une démonstration, un véritable récital face à son meilleur ennemi et une revanche pour le Serbe, qui restait ici sur deux désillusions avec deux éliminations précoces en 2017 (sorti au 2 tour par Denis Istomin) et en 2018 (éliminé au 3 tour par Chung Hyeon).

Raonic, futur adversaire de Pouille, s'est lui offert le N.4 mondial Alexander Zverev en trois sets 6-1, 6-1, 7-6 (7/5) en huitièmes de finale plus tôt dans la journée.

Le tennis français n'avait plus connu pareil sommet depuis la demi-finale de Gaël Monfils à l'US Open en 2016. "Quand il joue comme ça, j'ai besoin de ce quelque chose en plus au niveau de l'intensité que je n'avais pas encore ce soir, je n'étais pas prêt physiquement", a-t-il expliqué, ajoutant avoir "fait plus de fautes parce qu'il me mettait sous pression". C'était difficile de le déborder. "C'était exténuant physiquement parce que vous ne pouviez pas jouer en un ou deux coups de raquette". Il est à noter qu'avevc un 7e titre à Melbourne, Djokovic établit un nouveau record en Australie.

Il n'y a donc pas eu de match dimanche à Melbourne. La rencontre a duré 3h15.Pouille, 24 ans, n'avait jamais gagné un match à Melbourne lors de ces cinq précédentes participation à l'épreuve du Grand Chelem disputée Down Under.

C'est Lucas Pouille, 28e tête de série, qui a eu raison de Milos Raonic en quatre manches de 7-6 (7-4), 6-3, 6-7 (7-2) et 6-4. Mené deux sets à zéro après à peine plus d'une heure, la messe était dite.

Lucas Pouille, vainqueur de Raonic, pour la 1re fois en demi-finale d’un Grand Chelem
Programme TV Tennis : où suivre les finales Dames et Hommes de l'Open d'Australie 2019

"C'est un des meilleurs matchs, si ce n'est le meilleur, que j'ai joués en finale de Grand Chelem", a estimé "Djoko".

Novak Djokovic a remporté l'Open d'Australie dimanche à Melbourne, face à l'Espagnol Rafael Nadal. Le Français a maîtrisé le Croate Borna Coric (12e) 6-7 (4/7), 6-4, 7-5, 7-6 (7/2). Mais aucun d'entre eux n'a trouvé les moyens d'empêcher les retrouvailles au sommet entre les N.1 et N.2 mondiaux en finale. Cédant son service d'entrée, l'Espagnol de 32 ans n'a marqué qu'un seul point dans les trois premiers jeux. Mais elle a tenu bon. Il affrontera le N.1 mondial Novak Djokovic en demi-finale.

Sur sa route désormais?

Djokovic continue décidément de lui résister sur dur: il ne l'a plus battu sur cette surface depuis plus de cinq ans (Flushing Meadows 2013). C'est un grand accomplissement pour lui et son équipe.

Novak Djokovic, la preuve par sept — Open d'Australie