Mercredi, 20 Février 2019
Latest news
Main » La guerre est-elle déclarée — Facebook et Apple

La guerre est-elle déclarée — Facebook et Apple

02 Février 2019

Toute l'entreprise Facebook est concernée. En permettant à des non-collaborateurs de télécharger ce genre de certificat, Google enfreindrait donc les règles d'Apple. En installant l'application, ces derniers offrent à Facebook un accès total au contenu de leur smartphone: messages et photos postées via leurs applications de messagerie, mails, historique de recherche sur Internet, liste des applications et fréquence de leur utilisation et historique de leur localisation géographique. Les mineurs devaient quant à eux bien évidemment obtenir le consentement de leurs parents, mais rien ne pouvait en attester.

On souffle au siège de Facebook.

Il y a toutefois plusieurs grandes différences entre la méthode de Google et celle de Facebook, qui souligne une nouvelle des manquements à l'éthique chez ce dernier. A travers ces programmes, Apple permet en effet à des entreprises comme Facebook de mettre des apps iOS à la disposition de leurs propres collaborateurs, pour les tester dans le cadre d'un usage interne, sans passer par l'App Store et donc sans les vérifications d'usage. Mais la sanction d'Apple ne s'arrête pas là. Facebook proposait de rétribuer des utilisateurs pour espionner leurs données de navigation, une utilisation interdite par l'App Store, mais que Facebook avait mise en place en exploitant un dispositif techniquement réservé aux applications d'entreprise.

Pas plus tard qu'hier, nous nous faisions l'écho des informations recueillies par TechCrunch, selon lesquelles Facebook aurait rémunéré un panel d'utilisateurs, dont des adolescents, afin de récolter un maximum de données sur leurs comportements.

Nous avons conçu l'Enterprise Developer Program uniquement pour la distribution interne d'applications dans l'entreprise. "Facebook a utilisé sa qualité de membre (de ce programme) pour distribuer une application de collecte de données à des consommateurs, ce qui enfreint clairement leur accord avec Apple", a écrit le groupe dans un courriel à l'AFP. La pomme a stoppée l'utilisation d'un certificat électronique d'autorisation en le révoquant. C'est ce que nous faisons, dans le cas présent, pour protéger nos utilisateurs et leurs données. Facebook n'est pas le seul à avoir utilisé ce genre de technique.

De toute évidence, cette application n'est qu'une " rebranding " du VPN Onavo de Facebook. Nous avons désactivé cette application sur les appareils iOS.

Cependant, contrairement à Facebook, Google était plus transparent en informant l'utilisateur de tous les détails de l'application, de la manière dont elle était utilisée et des données auxquelles elle pouvait accéder.

"Nous avons notre certification d'entreprise pour restaurer les applications de nos employés internes", a déclaré un porte-parole de Facebook dans un communiqué. Facebook Research App " ne sera plus donc disponible dans l'App Store.

La guerre est-elle déclarée — Facebook et Apple